Maison passive
Un bâtiment parfaitement isolé et ventilé

Caractéristiques principales des maisons passives

Il n'existe pas de norme architecturale particulière pour la maison passive, le climat et les habitudes régionales en restant les principales influences.

La maison passive possède en principe des murs épais, du fait de l'isolation, de grandes fenêtres orientées au sud pour profiter des apports solaires et peu de fenêtres orientées au nord, afin d'éviter les déperditions.Il est préférable de concevoir des maisons compactes, ce qui diminue la surface de l’enveloppe à isoler.

Critères du Passivhaus Institut pour être certifié maison passive

• besoin de chauffage inférieurà 15 kWh/m²/an

• L’étanchéité à l’air n50 < 0,6 /h :

• consommation d’énergie primaire inférieure à 120 kWh/m²/an

 

Traits communs des maisons passives

Isolation renforcée, ventilation mécanique à double flux (VMC 2F), parfois un puits canadien ou provençal (pour les régions chaudes).

innovations dans le bâtiment : isolants sous vide, verres spéciaux, appareils de récupération de chaleur, matériaux à changement de phase, nouvelles techniques de préfabrication

Labels et normes de la maison passive

Chauffage : des limites de dépenses strictes

Etanchéité : un critère décisif de la maison passive

Eclairage naturel : les apports solaires passifs

Coût de la maison passive

Inévitablement, une maison passive coûte cher : étude thermique, construction soignée, quantité et la qualité de l’isolant et des autres matériaux, menuiseries spécifiques, etc. On estime entre 15 % et 25 % de surcoût pour une maison passive par rapport à une maison individuelle traditionnelle.

 

|Contact |Reproduction interdite : Maison-passive .fr